bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Garantie perte d’emploi de l’assurance de prêt : faut-il y souscrire ?

Pour obtenir un crédit immobilier, la souscription à une assurance emprunteur est un passage obligatoire. Celle-ci représente une sécurité à la fois pour la banque et pour les emprunteurs.

Parmi les risques qu’elle peut couvrir, on retrouve le décès, l’invalidité et l’incapacité. Il est également possible d’y ajouter une garantie perte d’emploi.

Pourtant, celle-ci est rarement choisie par les emprunteurs ou imposée par les banques. Pourquoi ce désintérêt ? Quels sont les avantages et les inconvénients de la garantie perte d’emploi de l’assurance de prêt ?

Quels risques sont couverts par la garantie perte d’emploi ?

Chaque assureur est libre de déterminer les risques couverts par la garantie perte d’emploi. Il convient donc de se référer aux dispositions du contrat d’assurance de prêt immobilier. Dans la majorité des cas, seules les pertes d’emploi involontaires

  • les démissions ;
  • les ruptures conventionnelles ;
  • la fin des contrats à durée déterminée.

Certaines assurances excluent également les licenciements pour faute et ne couvrent que les licenciements économiques. Or ces derniers ne concernent que 10 % des pertes d’emploi en France.

Le chômage partiel est souvent exclu également de cette garantie.

C’est pourquoi si vous souhaitez inclure cette couverture supplémentaire au sein de votre assurance emprunteur, il est recommandé de vérifier la liste des exclusions de garanties. La souscription à la garantie perte d’emploi de l’assurance de prêt a une incidence conséquente sur le coût du crédit. Les cotisations mensuelles vont augmenter. Il faut donc s’assurer que cette augmentation est contrebalancée par une couverture optimale.

Les précautions à prendre en cas de souscription d’une garantie perte d’emploi

En plus de la liste des exclusions de garantie, il convient de vérifier

  • le délai de carence : il s’agit de la période qui va s’écouler entre la date de signature du contrat et la date de prise d’effet. Ce délai de carence est généralement de 6 à 12 mois. Mais il peut être plus long. Cela signifie que si vous perdez votre emploi durant ce délai, la garantie ne fonctionnera pas ;
  • le délai de franchise : c’est le temps qui court entre la survenue du risque, ici la perte d’emploi, et l’indemnisation par l’assurance de prêt.

Garantie perte d’emploi et délégation d’assurance

La délégation d’assurance permet de remplacer l’assurance proposée par la banque par un autre contrat aux tarifs plus avantageux et/ou aux prestations plus complètes. Pour cela, le nouveau contrat d’assurance de prêt doit respecter le principe d’équivalence des garanties. Cela signifie que les garanties proposées sont au moins similaires à celles du contrat proposé par la banque.

Si ce dernier couvre la perte d’emploi, vous devez vérifier que les éventuelles exclusions de garanties sont compatibles.

Si ce dernier ne couvre pas la perte d’emploi, rien ne vous empêche de souscrire à un contrat offrant des garanties supplémentaires.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies