bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Lisibilité des tableaux de garanties : les doutes de l’UFC – Que Choisir

accord sur la lisibilité des tableaux de garanties des complémentaires santéLes discussions autour de la réforme 100 % Santé ont également permis d’aboutir à un accord sur la lisibilité des tableaux de garanties des complémentaires santé.

Il a été signé le 14 février dernier par l’Unocam (Union nationale des organismes d’assurance maladie complémentaire) et les 3 principales fédérations d’Ocam, à savoir le Centre technique des institutions de prévoyance (CTip), la Fédération française de l’assurance (FFA) et la Fédération nationale de la Mutualité Française (FNMF).

Mais cet accord ne satisfait pas pleinement l’UFC – Que Choisir. L’association de consommateurs pointent plusieurs éléments qui auraient mérité, selon elle, des engagements plus forts.

Rappelons que l’UFC – Que Choisir a fait de la lisibilité des tableaux de garanties des complémentaires santé un cheval de bataille depuis de nombreuses années. Bien qu’elle se félicite de cet accord, l’association estime que les partenaires auraient pu aller plus loin dans les engagement pris.

L’absence de caractère contraignant de l’accord pointé par l’UFC – Que Choisir

C’est l’un des principaux reproches qu’oppose l’association de consommateurs à l’accord sur la lisibilité des tableaux de garanties. L’approche basée sur le volontariat ne lui semble pas pertinente et lui fait présager que les engagements ne seront pas suivis par la plupart des complémentaires santé.

Pour appuyer ses dires, l’UFC – Que Choisir rappelle que les précédents engagements pris en 2010 n’ont pas été tenus. Pour elle, il aurait donc été préférable que le gouvernement donne un cadre contraignant à cet accord afin de s’assurer que les dispositions qu’il contient seront bien appliquées par les organismes d’assurance maladie complémentaire.

De leur côté, les présidents du CTip, de la FFA et et de la FNMF assurent que ces engagements ne seront pas vains et qu’ils seront appliqués.

Des mesures insuffisantes pour les consommateurs

Selon l’UFC – Que Choisir, les dispositions de cet accord ne vont pas assez loin pour permettre une lisibilité totale des tableaux de garanties des complémentaires santé. Elle prend l’exemple des remboursements exprimés en euros qui auraient été plus faciles à comparer d’un organisme à un autre si une liste de garanties standardisées avait été imposée.

Elle évoque également la difficile compréhension des remboursements en dentaire exprimés en pourcentage lorsqu’ils sont supérieurs à 100 % et ainsi la difficulté pour les patients de connaître leur reste à charge.

Rappel sur le contenu de l’accord

L’accord conclu le 14 février dernier comporte plusieurs engagements dont

  • la présence de 19 postes de dépenses répartis en 5 catégories pour lesquels les garanties seront exprimées en euros ;
  • l’indication de 5 grands postes de remboursement au libre choix de l’organisme d’assurance maladie complémentaire.

La formalisation des garanties en euros pourra découler de la mise en ligne de simulateurs qui permettront aux assurés de connaître le montant de la prise en charge de leurs soins ou de leurs consultations.

Devis Mutuelle Santé en ligne

WidgetAvisVerifies

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

WidgetAvisVerifies