bing

On vous rappelle gratuitement

Remplissez notre formulaire en ligne

J'accède au formulaire
×

Remboursement imagerie médicale : quelle prise en charge pour la radiologie ?

Rares sont les personnes qui n’ont jamais eu à passer de radiographie ou d’échographie. Ces actes d’imagerie médicale sont assez fréquents et permettent de confirmer un diagnostic, de prévenir l’apparition de certaines pathologies et de surveiller l’évolution d’une maladie.

Quelle que soit la raison pour laquelle un examen radiologique a été prescrit, il s’agit d’actes relativement onéreux.

La question du remboursement de l’imagerie médicale est donc importante pour un accès équitable aux soins et aux examens essentiels.

Une prise en charge variable des actes d’imagerie médicale

Les actes d’imagerie médicale recouvrent une grande variété d’examens : radiographie (incluant la mammographie ou encore l’ostéodensitométrie), échographie, scanner (ou tomodensitométrie), IRM (imagerie à résonnance magnétique).

Leur prise en charge dépend des tarifs conventionnels fixés par l’assurance maladie et des circonstances dans lesquelles ils ont lieu.

Un remboursement de principe à hauteur de 70%

Le remboursement de l’imagerie médicale est fixé à 70% du tarif de convention établi par la sécurité sociale. Le reste à charge est remboursé par la complémentaire santé.

La liste des radiographies pouvant être remboursées à hauteur de 70% par l’assurance maladie a été établie par la HAS (Haute Autorité de Santé) en 2011.

Leur remboursement est soumis à certaines indications thérapeutiques :

  • La radio du crâne selon une ou deux incidences est remboursée pour les 8 indications médicales suivantes : maladies osseuses métaboliques et maladie de Paget, métastases osseuses, myélome, ostéomalacie, ostéomyélite, surveillance de cathéter de dérivation d’une hydrocéphalie, suspicion de maltraitance chez un enfant, tumeurs osseuses primitives du crâne.
  • La radio du crâne selon trois incidences n’est prise en charge que pour les tumeurs osseuses primitives.
  • La radio du massif facial selon une ou deux incidences doit être prescrite dans le cadre d’une sinusite aiguë maxillaire ou frontale après échec d’un traitement bien conduit, d’une recherche de corps étranger radio opaque ou d’un traumatisme orbitaire pour une prise en charge à 70%.
  • La radio du thorax et de l’abdomen sans préparation ont fait l’objet d’un rapport d’évaluation technologique en 2009 qui liste les cas dans lesquels le remboursement de l’imagerie médicale peut avoir lieu.

Une prise en charge à 30% dans certains cas

Comme tout acte médical et toute consultation chez un professionnel de santé, les examens d’imagerie médicale doivent être réalisés dans le cadre du parcours de soins coordonnés pour être remboursés à 70% par l’assurance maladie. Si cette obligation n’est pas respectée, la prise en charge tombe à 30%.

Une prise en charge à 100% dans des situations spécifiques

Certaines situations ouvrent droit à une prise en charge à 100% de l’acte d’imagerie médicale. C’est notamment le cas de l’échographie obligatoire du troisième trimestre chez la femme enceinte.

La souscription d’une complémentaire santé reste nécessaire pour bénéficier d’une prise en charge correcte des examens radiologiques, des échographies et des IRM.

Les tarifs de convention des actes d’imagerie médicale

Le coût d’un examen radiologique varie selon la zone du corps concernée. Par exemple, le tarif conventionnel d’une radio des poumons est de 28,16 € alors que celui d’une mammographie est de 66,42 €.

Parmi les différents examens d’imagerie médicale, l’IRM est le plus onéreux.

Cet examen permet d’avoir un aperçu de certains détails invisibles sur une simple radio. Il est ainsi possible d’analyser à distance les organes du patient. Compte tenu de la technologie employée, cet acte médical est très cher. Son coût total se scinde d’ailleurs en deux :

  • le coût technique est intégralement pris en charge par l’assurance maladie ;
  • les honoraires sont remboursés à hauteur de 70% du tarif de convention de la sécurité sociale. Ils sont en moyenne de 69 €.

Enfin, concernant les échographies, seule celle du troisième trimestre de grossesse est prise en charge à 100%. Le remboursement des autres échographies est à hauteur de 70%.

Cet examen permet de visualiser certains organes comme le cœur, le foie, la rate, la vésicule biliaire, la vessie, les ovaires, etc. Par contre, cet examen ne permet pas d’obtenir des informations sur l’état des poumons, du tube digestif ou des os.

Devis Mutuelle Santé en ligne

Obtenez plusieurs devis personnalisés en moins de 2 minutes

Simulez votre économie

Nos outils et simulateurs

Nos outils en ligne sont mis gratuitement à votre disposition pour vous aider dans votre démarche de comparaison d'assurance santé, bien comprendre le fonctionnement des remboursements et vous apporter des conseils pour la souscription de votre mutuelle.

L'actualité de l'assurance

Suivez l'actualité du domaine de l'assurance à travers notre blog. Les thèmes abordés sont ceux de la mutuelle santé, l'assurance de prêt, la prévoyance et des astuces pour gérer au mieux votre santé au quotidien.

Mutuelle pas chère pour contrer l’augmentation des prix de 2018

Les analystes s’accordent à dire que le prix des contrats des mutuelles et assurances vont augmenter en 2018. Vous vous demandez comment trouver une...

lire la suite

Revenu d’activité des non-salariés en France : des écarts importants

Le mois dernier, l’INSEE a publié les résultats d’une enquête relative au revenu d’activité des non-salariés en France. Ces derniers montrent une...

lire la suite

Vers une prise en charge à 100% des lunettes et des soins dentaires ?

Le 31 octobre dernier, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a précisé les contours d’une éventuelle prise en charge à 100% des lunettes, des soins...

lire la suite